Santé : L'agence nationale de sécurité sanitaire lance une enquête sur les pesticides dans les vignes

Publié Mis à jour
Santé : L'agence nationale de sécurité sanitaire lance une enquête sur les pesticides dans les vignes
France 2
Article rédigé par
O.Martin, T.Simonet - France 2
France Télévisions

Santé publique France et l'ANSES lancent une vaste enquête pour évaluer l'impact des pesticides utilisés dans les vignobles sur la population vivant à proximité. Reportage dans le Beaujolais, mardi 19 octobre. 

Au cœur du Beaujolais, dans la commune du Perréon (Rhône), de nombreuses maisons sont imbriquées dans les parcelles viticoles. L'école maternelle est également située en lisière des vignes, et certains parents s'interrogent sur les risques d'exposition. "Les jours ou il y a les traitements, on fait attention de ne pas ouvrir les fenêtres, de pas laisser sortir les enfants dehors", confie une mère de famille. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) va lancer une étude, pour mesurer l'explosion des populations aux pesticides dans les zones viticoles. 

L'agence nationale de sécurité sanitaire lance une étude 

À la tête d'un domaine de 50 hectares, le viticulteur Pierre-Marie Chermette se dit favorable à cette étude. Lui revendique un usage ciblé des traitements, et pas de pulvérisations massives. "On fait les traitements avec un tout petit engin, les produits de traitement restent sur la vigne", explique-t-il. Michel Faure, de l'association Coquelicots Val de Saône-Beaujolais, se réjouit lui aussi, mais regrette des délais trop longs. "Ces études mettent des années à produire leurs conclusions", rappelle-t-il. L'enquête sera menée sur six régions viticoles. Les résultats ne sont pas attendus avant 2024. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.