VIDEO. Salon de l'agriculture : les agriculteurs à l'heure des réseaux sociaux

Pour combattre l'agri-bashing, certains agriculteurs ont investi les réseaux sociaux, et notamment YouTube.

FRANCE 3

Étienne Fourmont est amer. "Il y a des choses qui ont été racontées sur les réseaux sociaux qui sont forcément fausses. Des associations anti-élevage ont divulgué des informations soit fausses soit un peu truquées, et ça c’était assez énervant", peste l'agriculteur.

Alors, pour répondre à l'agri-bashing, il a ouvert les portes de son exploitation aux internautes. Ainsi, toutes les semaines il se filme pour faire découvrir son métier. Il a créé sa chaîne sur YouTube il y a deux ans et a environ 40 000 abonnés.

"Il n'y a pas de secret"

Dans ses vidéos, il évoque les tâches quotidiennes, comme quand il lave les enclos, mais aussi de la santé de ses bêtes. "Il n'y a pas de secret, j'ai déjà fait des explications sur pourquoi il y avait une vache ou un veau mort. Voilà. Ça arrive, c'est de l'élevage. C'est des animaux, ça vit ça meurt, c'est la vie, c'est comme ça", explique cet agri-youtubeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour combattre l\'agri-bashing, certains agriculteurs ont investi les réseaux sociaux, et notamment YouTube.
Pour combattre l'agri-bashing, certains agriculteurs ont investi les réseaux sociaux, et notamment YouTube. (FRANCE 3)