Retour sur... les aides à la filière bio

Les aides européennes à la filière bio ne sont pas toujours versées. 70 % des agriculteurs bio sont concernés. Cet été, l'un d'entre eux avait lancé un cri d'alarme : où en est-il aujourd'hui ?

Voir la vidéo
France 2

Benoît Biteau peut enfin respirer. Cet éleveur bio vient de toucher une partie de ses aides européennes pour l'agriculture biologique. Il y a un mois, il était au bord de la cessation de paiement. "C'était ça l'objectif. C’était de retrouver la trésorerie pour continuer à faire tourner l'entreprise, c'est-à-dire payer les salaires, les prestataires, les gens qui me font confiance", explique l'agriculteur.

Un retard dû à un problème de logiciel selon l'État

Trois années de retard : un problème de logiciel selon les services de l'État. France 2 avait rencontré Benoît Biteau avant le versement de ses aides européennes ; il était très en colère. "C'est dramatique et on ose dire que le problème est informatique. C'est indécent", déplorait-il. Mais Benoît Biteau n'a touché que 43 000 euros, à peine les deux tiers de ses aides, il ne comprend toujours pas ces délais de paiement. D'autres agriculteurs n'ont toujours rien reçu. L'État doit 50 000 euros à Vincent David, éleveur bio lui aussi. Aujourd'hui les services de l'État promettent l'intégralité des paiements avant la fin de l'année. Au niveau national, seulement 30% des éleveurs bio auraient touché l'intégralité de leurs aides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Biteau menaçait de mettre la clef sous la porte au 31 août 2018 s\'il ne touchait pas les aides européennes auxquelles il a droit.
Benoît Biteau menaçait de mettre la clef sous la porte au 31 août 2018 s'il ne touchait pas les aides européennes auxquelles il a droit. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)