Réchauffement climatique : au Mexique, la production de café en péril

Alors que l'ONU a déploré que la Cop21 n'ait pas permis de contenir la hausse des températures sous les 2 degrés, les agriculteurs continuent de subir les conséquences du réchauffement climatique. Au Mexique, plus de la moitié de la production de café a disparu. Reportage.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans les immenses plantations du Mexique, c'est le début de la récolte. Nous sommes à 1 200 mètres d'altitude dans la région de Veracruz. Les plants de café poussent à l'ombre des ficus géants. Délicatement et en chanson, les paysans récoltent les fruits les plus rouges, les plus mûrs. À l'intérieur, les grains de café, l'or de cette région. Sur cette parcelle, la récolte sera bonne, mais le café mexicain a perdu plus de la moitié de sa production en cinq ans, menacé de disparition par le changement climatique.

Cecilia Camberos possède une vingtaine d'hectares de café. Depuis deux ans, sa plantation est ravagée par une maladie appelée la rouille, se présentant sous la forme de taches jaunes. Elle a perdu les deux tiers de sa production. La rouille est une maladie du café connue au Mexique, mais elle n'était jamais arrivée à cette altitude. Les scientifiques le confirment : les étés sont plus chauds, les pluies plus violentes en hiver dans cette région de montagne mexicaine. Le café est une plante qui n'aime pas les variations brutales d'humidité ou de températures. Le climat perturbe aussi un autre élément indispensable à sa production : les abeilles.

Le pays a perdu 60% de sa production en cinq ans

Dans ces champs, les ruches de Juan de Palé. En allant de fleur en fleur, les abeilles permettent au café de se reproduire. Mais voilà, leur nombre diminue terriblement. En cause : les pesticides et le climat. Le Mexique, troisième producteur mondial de café, et l'un des pays les plus touchés par le réchauffement climatique. Le café mexicain est destiné à l'exportation, notamment en Europe, l'arabica étant excellent pour les expressos. Le pays a perdu 60% de sa production en cinq ans. Des milliers d'hectares perdus par la rouille sont actuellement replantés au Mexique. De nouveaux arbustes à café plus résistants et conçus de l'autre côté de l'Atlantique.

Ce sont des ingénieurs agronomes français basés en Provence qui ont mis au point cette nouvelle variété pour l'adapter au changement de climat. Ces plants d'arabica sont des hybrides insensibles à la maladie. Pour échapper aux fortes chaleurs, les plantations montent aussi en altitude. Après cinq années de crise, la production de café mexicain recommence à augmenter. Cette récolte est la deuxième pour les plantations conçues en France ; ils ont un bon rendement. La région de Veracruz a perdu de nombreuses petites exploitations. Le changement de climat aura bien failli emporter la seule richesse de ce territoire : un or noir nommé café.

Le JT
Les autres sujets du JT
Réchauffement climatique : au Mexique, la production de café en péril
Réchauffement climatique : au Mexique, la production de café en péril (FRANCE 2)