Raffineries : vers le blocage ?

En duplex depuis la raffinerie de Vatry (Marne), la journaliste Juliette Poirier fait le point sur les blocages des raffineries prévu par les agriculteurs jusqu'au 13 juin.

FRANCE 3

Les premiers blocages ont commencé. "Ils sont près de 150 agriculteurs marnais à s'être rassemblés ici, devant le dépôt de carburant de Vatry (Marne)", indique la journaliste Juliette Poirier, envoyée spéciale sur place. "Il y a quelques minutes, ils ont déversé des gravats de terre devant le site. Pas d'entrée ni de sortie de camion prévue. Les agriculteurs sont très bien organisés : ils ont prévu deux grands barnums pour dormir et manger ; de la nourriture également pour tenir huit à dix jours", ajoute-t-elle.

Des négociations prévues mardi

"Il y aura un roulement entre les agriculteurs de la Marne, des Ardennes, de l'Aube et de la Haute-Marne. Le minicampement pourrait accueillir jusqu'à 400 agriculteurs au minimum. Mardi 12 juin, les représentants de la FNSEA devraient rencontrer le ministre de l'Agriculture, mais si des négociations n'aboutissent pas, ce sont les stations essence qui pourraient commencer à manquer de ravitaillement", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La FNSEA et les Jeunes agriculteurs appellent au blocage des raffineries dans toute la France à partir de dimanche pour protester notamment contre la hausse attendue des importations d\'huile de palme utilisées dans la raffinerie Total de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône (ci-contre).
La FNSEA et les Jeunes agriculteurs appellent au blocage des raffineries dans toute la France à partir de dimanche pour protester notamment contre la hausse attendue des importations d'huile de palme utilisées dans la raffinerie Total de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône (ci-contre). (SERGE GUEROULT / MAXPPP)