Pommes : les pressoirs sous pression

Pour les amateurs de pommes, la récolte a commencé avec un peu d’avance. Une récolte qui s’annonce prometteuse, notamment en Alsace.

France 3

C’est un ballet incessant depuis mi-août. Déchargement des fruits d’un côté, chargement du résultat moins d’une heure plus tard de l’autre. Nicole vient chaque année à Dossenheim-sur-Zinsel (Bas-Rhin) avec sa cueillette. "On a beaucoup de pommes, je pense que c’est une très bonne année, confie-t-elle. J’ai apporté 200 kg de pommes, je pense obtenir une centaine de bouteilles" de jus. 

1 000 à 1 600 bouteilles par heure

Une saison démarrée avec deux semaines d’avance, des journées de 16 heures, sept jours sur sept. Dans l'entreprise "Junatur", on produit entre 1 000 et 1 600 bouteilles par heure. Et pourtant, ça coince encore. "Cette année, c’est pratiquement une année exceptionnelle, explique Rémy Adolff, directeur de l'entreprise. Il se trouve que tout le monde veut faire son jus en même temps. Mais on ne peut pas tous passer en même temps. On a une à deux semaines d’attente." Les demandes affluent, mais les bénévoles tiennent le rythme tant bien que mal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pommes
Pommes (France 3)