Pierre Rabhi : le père de l'agroécologie est décédé à l'âge de 83 ans

Publié
Disparition de Pierre Rabhi : le père de l'agroécologie est décédé à l'âge de 83 ans
France 2
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, J.Duponchel, C.Ranieri, M.Félix, S-M.Auvray, M.Kassou - France 2
France Télévisions

Il prônait la joie de vivre dans la simplicité, la fameuse sobriété heureuse. L'écrivain Pierre Rabhi, pionnier de l'agroécologie est décédé samedi 4 décembre à l'âge de 83 ans. Sa disparation a suscité de nombreuses réactions. 

 Il était le visage de l'agriculture biologique en France. Dès les années 1960, quarante avant tout le monde, Pierre Rabhi était le seul à adopter la culture sans pesticide, pour cultiver ses terres en Ardèche. Paysan, mais aussi écrivain et philosophe, il avait créé en 2017 le mouvement colibri, pour encourager chaque citoyen à agir dans la préservation de la nature. L'association a développé des actions locales comme les jardins partagés et des fermes pédagogiques.

Reconnu pour ses recherches

Père de cinq enfants, né en Algérie, il a écrit une vingtaine de livres. Si ses positions conservatrices sur la place des femmes et les homosexuels étaient controversées, il restait applaudi et ovationné pour ses recherches sur l'agroécologie. "Pour lui, nous n'étions pas les témoins du déclin de la planète, mais nous pouvions être témoin de la renaissance", estime Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux. Pierre Rabhi s'est éteint samedi 4 décembre, à l'âge de 83 ans, des suites d'une hémorragie cérébrale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.