Pesticides : les domaines viticoles ciblés par une enquête d'envergure

Publié Mis à jour
Pesticides : les domaines viticoles ciblés par une enquête d'envergure
FRANCE 3
Article rédigé par
S.Aramon, N.Lambert, A.Husser, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Habiter près d'un vignoble est-il dangereux pour la sante ? Une étude va être lancée dans six régions viticoles pour mesurer l'exposition de la population aux pesticides. 

La vigne est l'une des cultures les plus traitées par les produits phytosanitaires. En France, les vignobles s'étendent sur des milliers d'hectares, certains pieds jouxtant même parfois des habitations. Cette proximité nourrit des inquiétudes. "Il y a de nombreux traitements, et on ne sait pas ni par quoi ni comment et quelles sont les incidences sur notre santé", déplore Armelle Benjaouahdou. 

Une cinquantaine de pesticides passés au crible

Pour répondre à ces questions, Santé publique France et l'agence nationale de sécurité sanitaire s'apprêtent à mener une étude auprès de 3 350 participants, dans six régions viticoles. De l'urine, des cheveux ou encore des fruits et légumes seront prélevés. Une cinquantaine de pesticides vont être passés au crible. Elle va permettre "d'appréhender globalement les risques sanitaires lies aux pesticides", selon Jean-Luc Volatier, adjoint du directeur de l'évaluation des risques (ANSES). Une partie des viticulteurs se sont prononcés contre l'étude, notamment dans le Bordelais. Pour d'autres, notamment les producteurs convertis au bio, c'est une belle opportunité de changer les pratiques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.