Pesticides : Hulot au contact des agriculteurs en colère

Nicolas Hulot a surpris tout le monde ce vendredi 22 septembre, en s'arrêtant sur les Champs-Élysées où manifestaient 200 agriculteurs contre l'interdiction prochaine du glyphosate.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis 6h30 du matin ce vendredi 22 septembre, les agriculteurs bloquent le rond-point des Champs-Élysées à Paris. Ils protestent contre l'interdiction prochaine de l'herbicide glyphosate, en 2018. Le ministre de la Transition écologique et solidaire l'apprend, vient à l'improviste, grimpe sur l'échelle et engage un dialogue direct. "Je ne suis pas un dogmatique et je ne suis pas là pour emm(..)der l'agriculture. La première erreur de ma part serait de ne pas vous écouter." À un agriculteur qui lui demande "une étude qui prouve que le glyphosate fait des morts", Nicolas Hulot répond que "ces arguments", il les avait entendus "pour l'amiante à l'époque".

Reçus à l'Élysée

Le ministre a ensuite repris son chemin vers l'Élysée pour le conseil des ministres, pendant qu'une délégation des agriculteurs était reçue à l'Élysée. À l'issue de cette rencontre, Damien Greffin, président de la FNSEA d'Ile-de-France, a noté que "chacun campe sur ses positions", mais qu'une nouvelle rencontre allait avoir lieu "rapidement".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs manifestent sur les Champs Elysée, à Paris, le 22 septembre 2017.
Des agriculteurs manifestent sur les Champs Elysée, à Paris, le 22 septembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)