VIDEO. Peste porcine : comment les éleveurs se protègent ?

La peste porcine est un sujet d'inquiétude en Belgique et en France.

FRANCE 3

Combien de sangliers sont porteurs du virus de la peste porcine côté belge ? Difficile de le savoir. Le but de ces grillages est de contenir les sangliers dans un périmètre délimité pour éviter que la peste porcine ne s'étende en France. "Ce n'est pas l'efficacité à 100%, mais ça va les freiner c'est sûr et certain", explique Thomas Rudi, chef d'équipe à Sommethonne (Belgique). "Et comme ils sont en train de les détruire à l'intérieur de la zone, ça ralentit la progression". Des centaines de sangliers ont déjà été abattus dans cette zone frontalière. La crainte des éleveurs français est de voir leurs porcs être contaminés.

Les chasseurs à l’œuvre

Cet éleveur de l'Aisne prend toutes les précautions : contrôle des entrées, désinfection des bottes. Même si on est loin de la frontière belge, les chasseurs de l'Aisne sont à l’œuvre pour réduire les populations de sangliers. Si la maladie se déclare en France, les producteurs ne pourront plus exporter de porcs français, ce qui risque de fragiliser un peu plus la filière porcine, déjà précaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cochons dans une ferme à Pordic (Côtes-d\'Armor), le 30 mars 2017. 
Des cochons dans une ferme à Pordic (Côtes-d'Armor), le 30 mars 2017.  (LOIC VENANCE / AFP)