Paris : l'agriculture en sous-sol

À Paris, l'agriculture se développe dans des lieux insoupçonnés, notamment dans un parking souterrain désaffecté, où se trouve la ferme urbaine La Caverne.

FRANCE 3

Une ferme dans les entrailles de la ville, sous une barre HLM. Pour la trouver, il faut s'engouffrer dans ce parking souterrain désaffecté. Son nom, La Caverne. C'est Théophile Champagnat qui a eu l'idée un peu folle de cultiver sous le béton. Sur des blocs de paille sont cultivés des champignons. Aucun engrain, aucun pesticide utilisé. 500 kilos de shiitakés, de pleurotes, de champignons de Paris sont produits ici chaque semaine. Mais le légume star de cette ferme sous la terre, c'est l'endive. Deux tonnes à deux tonnes et demie sont produites en moyenne par semaine.

Circuit court

C'est dans le noir, irriguée en permanence, que pousse l'endive de La Caverne. Il lui faut 21 jours pour arriver à maturité. Un an et demi d'existence et l'entreprise est déjà arrivée à l'équilibre. 17 emplois ont été créés. Consommer local en circuit court, c'est peut-être la recette du succès. C'est à vélo que les marchandises sont livrées dans tout Paris, dans les supermarchés, les restaurants, les magasins bio, et les consommateurs n'y trouvent rien à y redire.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Paris, l\'agriculture se développe dans des lieux insoupçonnés, notamment dans un parking souterrain désaffecté, où se trouve la ferme urbaine La Caverne.
À Paris, l'agriculture se développe dans des lieux insoupçonnés, notamment dans un parking souterrain désaffecté, où se trouve la ferme urbaine La Caverne. (Capture d'écran France 3)