Blocages de routes, opérations escargot, rassemblements... Les agriculteurs mobilisés dans toute la France

Les agriculteurs se mobilisent un peu partout en France mardi, pour faire entendre leur détresse.

Manifestation des agriculteurs le 8 octobre 2019 au sud de Toulouse, un feu allumé au bord de l\'autoroute A64.
Manifestation des agriculteurs le 8 octobre 2019 au sud de Toulouse, un feu allumé au bord de l'autoroute A64. (MATHIEU FERRI / RADIO FRANCE)

Les agriculteurs mènent des opérations escargot et des blocages mardi 8 octobre, à l'appel de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA). Ils protestent contre les arrêtés anti-pesticides, les accords de libre-échange mais veulent aussi dénoncer "l’agribashing". Tour d'horizon des mobilisations partout en France, grâce au réseau France Bleu.

Auvergne-Rhône-Alpes

En Isère, les agriculteurs ont distribué des tracts au péage de La Tour-du-Pin, sur l'A43. L'action a bloqué légèrement le trafic, d'après France Bleu Isère.

Des barrages filtrants ont été mis en place à Beaumont, Riom, Issoire (Puy-de-Dôme), et à la sortie 22 (Espalem) de l'A75, selon les informations de France Bleu Auvergne. Des actions qui devraient se poursuivre et s'amplifier dans l'après-midi.

Dans la Loire, les agriculteurs ont filtré les voitures sur l'autoroute A72 à hauteur de Saint-Etienne/Méons, en direction de Lyon, selon Bison Futé.

En Haute-Loire, la manifestation sur l’autoroute A75 est terminée, a annoncé la préfecture. La circulation est rétablie sur l'ensemble du réseau routier dans le département.

Bourgogne-Franche-Comté

Les agriculteurs ont bloqué entre la fin de la matinée et le début d'après-midi l'accès à l'autoroute A6 à Pouilly-en-Auxois (Côte-d'Or), a rapporté France Bleu Bourgogne.

En Haute-Saône, 150 tracteurs sont partis à 10 heures de sept points différents, pour mener des opérations escargot en direction de Vesoul, selon France Bleu Besançon. Ils ont bloqué la circulation sur la RN19 dans le sens Belfort-Paris, ainsi que le contournement de Vesoul. Ils ont ensuite convergé vers le site interval de Vaivre et Montoille pour un pique-nique géant.

À Mâcon (Saône-et-Loire), l'autoroute à A6 a été coupée après Mâcon, en direction de Paris, a indiqué Bison Futé, qui a conseillé d'éviter le secteur et de passer par l'A39 pour relier Lyon à Paris. Le trafic a repris en cours d'après-midi.

Des blocages et opérations escargot ont entraîné d'importants ralentissements sur l'A36, entre Mulhouse et Belfort (Territoire de Belfort). Vers midi, il y avait plus d'un kilomètre de bouchon au niveau du péage de Fontaine. Plus de 120 véhicules agricoles ont participé à cette opération de blocage, selon les autorités, avant de se disperser vers 14 heures.

Bretagne

En Ille-et-Vilaine, Bison Futé a rapporté la présence d'un barrage filtrant depuis 11h30 sur la RN12, dans les deux sens, au niveau de Pleumeleuc, ce qui entraîne un bouchon de trois kilomètres dans le sens St-Brieuc vers Rennes. Un autre barrage filtrant s'est tenu depuis 11h30 sur la RN24, dans les deux sens, au niveau de Bréal/Monfort avec un bouchon de deux kilomètres de Rennes vers Lorient. Un barrage filtrant s'est également organisé depuis 13h30 sur la RN157, dans les deux sens de circulation, au niveau de Torcé. Un bouchon d'environ quatre kilomètres a été signalé dans les deux sens.

Dans le Morbihan, une opération escargot a pris le départ de Theix, dans le sens Nantes vers Vannes, ce qui a formé un bouchon de deux kilomètres dans ce secteur.

En Eure-et-Loir, une opération escargot a été menée sur la rocade de Chartres (RN123) entre le giratoire de la RD923 et le giratoire de la RN154 sud.

Toutes ces perturbations dans la région se sont terminées en fin d'après-midi.

Grand-Est

Selon France Bleu Alsace, plus de 800 tracteurs ont participé aux actions de blocages organisées dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, en bloquant notamment à la mi-journée l'autoroute A4 au nord de Strasbourg, au niveau de la sortie 48 à Brumath. D’importants ralentissements ont été observés sur les autoroutes de la région, avec notamment 10 kilomètres de bouchon au plus fort de l’événement sur l'A35 dans le sens Sélestat-Strasbourg. Les conditions de circulation sont progressivement revenues à la normale en fin d'après-midi.

Un barrage filtrant a été mis en place à Metz (Moselle) au rond-point de Grigy, selon France Bleu Lorraine.

Hauts-de-France

Dans la Somme, la circulation a été compliquée au rond-point de l'A29 à Boves, les agriculteurs ont bloqué plusieurs autres entrées d'autoroutes selon France Bleu Picardie.

Normandie

Dans la Manche, des actions ont été menées sur les routes et les ronds-points contre le dénigrement du monde paysan, a affirmé France Bleu Cotentin. "On est tout le temps sur le banc des accusés", a souligné le secrétaire général adjoint de la FDSEA 50. Un barrage filtrant a été mis en place à Guilberville et des agriculteurs ont distribué des tracts et des yaourts à boire.

Nouvelle Aquitaine

À Périgueux (Dordogne), France Bleu Périgord a rapporté qu'une manifestation d'agriculteurs s'est déroulée devant la préfecture à partir de 13h30. Une cinquantaine d’agriculteurs de la FDSEA 24 et des Jeunes agriculteurs de la Dordogne ont allumé un "feu de la colère".

À Pau (Pyrénées-Atlantiques), les tracteurs sont arrivés au rond-point d’Auchan pour manifester, selon France Bleu Béarn sur place. Une dizaine de véhicules ont bloqué la route de Morlane.

À Guéret (Creuse), France Bleu Creuse a évoqué la présence de 200 agriculteurs réunis place Bonnyaud. Un barbecue gratuit a été organisé. Magalie Debatte, la préfète de la Creuse, est ensuite venue à la rencontre des éleveurs et a manifesté le soutien de l'État envers les agriculteurs creusois.

En Haute-Vienne, l'autoroute A20 a été fortement perturbée par une manifestation d'agriculteurs mardi matin, selon France Bleu Limousin. Des agriculteurs avaient déjà allumé un feu devant la préfecture à Limoges lundi soir.

À Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), dix tracteurs étaient présents sur les allées Boufflers pour une opération escargot, a affirmé France Bleu Pays Basque. Ils ont déposé des pneus devant la mairie.

À Poitiers (Vienne), une fumée noire s’est élevée au-dessus du rond-point de Poitiers Sud, a rapporté France Bleu Poitou. Une douzaine d’agriculteurs ont fait brûler de la paille, alors qu'une dizaine de tracteurs étaient arrivé en renfort depuis le carrefour du 8-Mai-1945. La circulation a été perturbée. Plus tôt, une cinquantaine de tracteurs étaient positionnés au niveau du rond-point de la Folie.

Occitanie

À Toulouse (Haute-Garonne), l'autoroute A64 a été bloquée par les agriculteurs au niveau de Capens, pour dénoncer le Ceta et les zones anti-glyphosate, selon France Bleu Occitanie. L'entrée de l'autoroute à Capens a été fermée. Une opération escargot a eu lieu à partir de 10 heures. Les tracteurs ont déversé des sacs de terre sur le bitume. Un feu a été allumé au bord de l'autoroute à Muret. Des pneus, de la paille, des gravats et une roue de charrette ont été déversés.

À Nîmes (Gard), au moins une cinquantaine d'agriculteurs et une quinzaine de tracteurs ont été mobilisés dans le centre-ville pour dénoncer "l'agribashing" ambiant, a rapporté France Bleu Gard Lozère. Ils ont déversé des palettes de fruits devant la préfecture et le centre des impôts.

À Montpellier (Hérault), une centaine d’agriculteurs ont mené une opération escargot dans la ville, rapporte France Bleu Hérault.

Pays de la Loire

À Laval (Mayenne), le rond-point dit de "Lactalis" a été bloqué sur la RN162, a affirmé Bison Futé. Les usagers ont été invités à suivre les déviations locales. Plus d’une centaine d'agriculteurs, au volant de 80 tracteurs, ont réalisé une opération escargot, selon France Bleu Mayenne, ce qui a entraîné des perturbations sur les routes de 11 heures à 16 heures.

En Loire-Atlantique, Bison Futé a fait état de tracteurs arrêtés sur la voie de droite au niveau de la commune d'Héric sur la RN137, en direction de Nantes.

Toutes ces perturbations dans la région se sont terminées en fin d'après-midi.