Dimanche en politique, France 3

Météo : des vignes bien protégées

Les vignerons n'ont pas dormi de la nuit. Dans plusieurs régions, ils ont bataillé pendant des heures contre le gel pour protéger leurs récoltes en danger. Dans le Jura, ils ont enflammé des ballots de paille pour réchauffer l'atmosphère. 

FRANCE 3

Ils se sont donné rendez-vous dimanche 14 avril à 3 heures du matin. Les familles et amis des vignerons de Pupillin (Jura) sont venus prêter main-forte pour allumer le feu dans les vignes et essayer de les sauver du gel. Plus de 100 bottes de paille ont été enflammés pour protéger les 150 hectares de vignoble du gel.

À 3h30 du matin, les bottes se sont embrasées pour faire réchauffer les vignes. Deux heures plus tard, elles avaient dégagé une épaisse fumée, manteau de protection pour les bourgeons des vignes. 

Une opération réussie

Au petit matin, après près de quatre heures de feu, à l'heure la plus froide, Pupillin s'est réveillé sous un voile. Une brume artificielle que le vent n'est pas venu chasser. "L'opération est réussie parce que la fumée est présente. C'est donc convaincant mais on ne verra les résultats qu'en début d'après-midi", explique un viticulteur. 

 

 

Le vignoble bordelais a été particulièrement touché par les intempéries qui ont touché les vignes au mois d\'avril. Ici, à Vignonet, près de Saint-Émilion, début mai. 
Le vignoble bordelais a été particulièrement touché par les intempéries qui ont touché les vignes au mois d'avril. Ici, à Vignonet, près de Saint-Émilion, début mai.  (NICOLAS TUCAT / AFP)