Vignobles : mobilisation contre le gel

Les agriculteurs et les viticulteurs n'ont pas fermé l’œil de la nuit. Le gel menace leurs récoltes. Dès le lever du soleil, dimanche 14 avril, chacun a essayé de protéger ses bourgeons, à sa façon. 

FRANCE 2

Les vignerons sont au travail depuis 4 heures du matin dimanche 14 avril. La bataille se joue aux premières lueurs du soleil, quand le froid se fait le plus piquant. En cette fin de nuit, la température est en dessous de 0 degré. Les agriculteurs brûlent de la paille mouillée pour lutter contre le gel des bourgeons. "On fait un écran de fumée pour créer un brouillard artificiel afin que le soleil ne tape pas directement sur le bourgeon", explique Damien Gachot, viticulteur à Chorey-les-Beaune (Côte-d'Or). 

Les vignerons ne veulent pas revivre la récolte catastrophique de 2016

La mobilisation est générale. Cette année, la végétation est sortie avec 15 jours d'avance. Les viticulteurs ne veulent pas revivre la récolte catastrophique d'il y a trois ans. D'autres domaines optent pour des techniques différentes : des bougies et une éolienne pour réchauffer l'atmosphère. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vignoble biologique dans les Corbières
Vignoble biologique dans les Corbières (CHRISTIAN KÖNIG / BIOSPHOTO/AFP PHOTO)