Cet article date de plus de deux ans.

Lozère : les narcisses, l'or blanc de l'Aubrac

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Lozère : les narcisses, l'or blanc de l'Aubrac
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Chaque année la récolte des narcisses est précieuse en Lozère. L'essence extraite s'arrache ensuite auprès des parfumeurs de Grasse (Alpes-Maritimes).

Cap sur le plateau de l'Aubrac, en Lozère où 10 tonnes de narcisses sont récoltées chaque jour en cette période. Moins de trois semaines par an, ces fleurs offrent un spectacle enchanteur avec des millions de fleurs blanches. Jusqu'au moment de la récolte effectuée à l'aide d'un peigne sur roues. Car la fleur est fragile. "Il y a un certain écartement qui correspond à la tige du narcisse", explique Fabien Pagès, agriculteur.

La seule usine d'extraction de France

"Quand le narcisse passe au milieu du peigne, il ne reste que la tête", assure-t-il. Les fleurs poussent naturellement sur les plateaux, ce qui fait ainsi une source de revenus complémentaire pour cet agriculteur, mais elle reste aléatoire. Et cette année est jugée très bonne. La récolte est ensuite vendue au collecteur de narcisses, avant de filer à l'usine d'Aumont-Aubrac (Lozère), la seule qui extrait l'essence de narcisse en France. La suite se déroulera chez les parfumeurs de Grasse (Alpes-Maritimes).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.