Loi Alimentation : les prix vont-ils augmenter ?

Les prix de nombreux produits alimentaires vendus par la grande distribution vont augmenter au 1er février, en conséquence de la loi Alimentation. Quels produits sont concernés ? Éléments de réponse.

FRANCE 2

Pâte à tartiner, alcool, café, fromage... Des produits du quotidien dont le prix devrait grimper dès vendredi 1er février. France 2 a contacté plusieurs distributeurs. Ils nous ont donné de manière anonyme quelques exemples. Une bouteille d'un litre d'alcool anisé est normalement à 18,72 euros. Son prix va augmenter de 1,61 euro. +34 centimes pour une pâte à tartiner, dont le prix passe à 4,03 euros. +66 centimes pour le lot de six bouteilles de lait pour bébés. +37 centimes pour un pot de café soluble. 

+5% de hausse moyenne sur les produits concernés

Par exemple, chez Carrefour, 1 000 produits seront touchés sur 25 000 références. Une hausse de 35 centimes en moyenne, soit +5%. Le groupe en compensera une partie via les cartes de fidélité. La loi Alimentation prévoit que les produits ne seront plus vendus à prix coûtant ou avec une marge inférieure à 10%. À l'avenir, cette marge serait forcément égale ou supérieure à 10%. Le pari du gouvernement : qu'avec cet argent récupéré, la grande distribution achète plus cher les produits aux industriels et qu'ensuite, ces derniers rémunèrent mieux les producteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des clients dans les rayons d\'un supermarché, illustration. 
Des clients dans les rayons d'un supermarché, illustration.  (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)