Loi alimentation : le désenchantement des agriculteurs

Certains agriculteurs remettent en cause l'efficacité de la loi alimentation, censée leur garantir un meilleur prix d'achat de leurs produits. Ils disent n'avoir observé aucune amélioration.

FRANCE 2

Alice Avisse s'attendait à voir son travail mieux rémunéré par la loi alimentation. Mais cette éleveuse de bovins est déçue et ne voit aucune amélioration. "J'ai encore vendu des vaches la semaine dernière au même prix qu'avant la loi alimentation. On ne gagne pas d'argent", déplore-t-elle. Le texte mis en place par Emmanuel Macron prévoit notamment l'interdiction de promotions massives sur les denrées alimentaires et l'augmentation du prix des produits de grande consommation. Les marges supplémentaires dégagées devaient alors revenir aux producteurs, mais l'éleveuse de bovins de l'Oise assure n'avoir rien perçu de plus.

Des prix qui suivent les cours mondiaux

Selon Bruno Haas, producteur de légumes, la loi alimentation ne peut rien changer, car les prix suivent les cours mondiaux. Les industriels disent avoir coopéré et renvoient la responsabilité aux distributeurs. De leur côté, les agriculteurs restent optimistes et espèrent qu'à long terme la loi alimentation portera ses fruits. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon l\'étude de l\'Agence Bio, 84% des Français pensent que les produits bio sont trop chers (illustration).
Selon l'étude de l'Agence Bio, 84% des Français pensent que les produits bio sont trop chers (illustration). (LOIC VENANCE / AFP)