Limousin : le retour du loup inquiète les éleveurs

Après avoir disparu, le loup est de retour en France jusque dans les plaines. Conséquence : les attaques de troupeaux se multiplient.

France 3

Chaque matin lorsqu'il arrive dans son champ, Alexandre Pagnaud a la boule en ventre. Cet éleveur de Haute-Vienne surveille de très près ses 750 moutons depuis qu'il a retrouvé une brebis à moitié dévorée il y a un an. Deux autres de ses bêtes sont arrachées les mois suivants et pour lui cela ne fait aucun doute, le coupable est un loup. "Les services de l'État ne mettent pas les moyens en œuvre pour pouvoir vraiment dire qu'il y a la présence de loup", déplore Alexandre Pagnaud.

40 attaques en Limousin

En Limousin, 40 attaques ont été signalées en deux ans par les éleveurs, mais aucune n'est officiellement attribuée au loup. Pourtant depuis quinze ans, l'animal ne cesse d'étendre son territoire. En 2003, l'animal n'était présent que dans le sud-est de la France et aujourd'hui, il a élu domicile dans les Pyrénées, le Massif central ou encore les Vosges. Le loup s'installe même jusque dans les plaines. L'État autorise des tirs contre lui, uniquement s'il menace des troupeaux d'élevage. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un loup au zoo d\'Hexentanzplatz à Thale (Allemagne), le 4 janvier 2018.
Un loup au zoo d'Hexentanzplatz à Thale (Allemagne), le 4 janvier 2018. (KLAUS-DIETMAR GABBERT / DPA / AFP)