Cet article date de plus de quatre ans.

Lactalis : l'inquiétude d'une région

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Lactalis : l'inquiétude d'une région
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une usine à l'arrêt, des salariés et des producteurs de lait qui s'interrogent. Comment vit-on cette crise sanitaire aux conséquences locales à Craon (Mayenne) ?

Craon (Mayenne), 4 500 habitants, vient de vivre une semaine sous les feux de l'actualité. Le site de production de lait infantile de Lactalis est à l'arrêt depuis un mois. Pour les habitants, c'est une première et une réelle inquiétude. "Ça va évidemment avoir de sacrées retombées économiques sur la ville de Craon parce qu'il y a quand même pas loin de 400 employés ici à la laiterie", analyse un Craonnais. Lactalis travaille avec plus de 20 000 producteurs laitiers en France. Des agriculteurs contraints au silence, car chaque éleveur signe un contrat, qui leur interdit de critiquer le groupe sous peine d'exclusion. 

Analyse de selles 

Dans ces conditions, rares sont ceux qui acceptent de parler : "C'est des groupes qui sont habitués à une certaine rentabilité", témoigne un éleveur, à visage caché. "Et malheureusement, on va en subir les conséquences, puisque nous, le prix de notre lait est indexé sur leur prix de vente. Donc s’ils sont touchés dans leur chiffre d'affaires ou dans leur prix de vente, on sera forcément impactés". Les 250 salariés du site vont vivre une 2e semaine de chômage technique. Et certains sont en colère, car dans les prochains jours, ils vont devoir se soumettre à des tests médicaux : des analyses de selles, seul moyen selon la direction de déterminer l'origine de la contamination.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.