Insecticides : les apiculteurs en colère

Deux nouveaux insecticides viennent d'être autorisés. Problème : ils seraient dangereux pour les abeilles. 

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Mauvaise nouvelle pour les apiculteurs. Ils ont appris que deux nouveaux insecticides, le Transform et le Closer, viennent d'être autorisés en France. Ces professionnels les estiment dangereux pour les abeilles. Mais quelle est donc la substance incriminée ? Son principe actif, le sulfoxaflor, aurait selon eux le même mode d'action que les néonicotinoïdes.

Nicolas Hulot appelé au secours

Des substances toxiques qui seront interdites dès l'an prochain et qui s'attaquent au système nerveux des abeilles. Qui a signé en France l'autorisation de ces insecticides ? C'est l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Comme le groupe d'agrochimie américain qui les commercialise, elle considère que "si le sulfoxaflor a le même mode d'action, il n'appartient pas à la même famille chimique que les néonicotinoïdes et surtout, il se différencie par sa faible persistance dans les sols et les plantes [...] Ses métabolites ne sont pas toxiques pour les insectes". Les apiculteurs en appellent désormais à Nicolas Hulot pour interdire cette nouvelle substance alors que la profession est en crise depuis des années et que la prochaine production de miel s'annonce catastrophique.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Des apiculteurs manifestent contre Monsanto et leur néonicotinoïdes, le 21 mai 2016.
Des apiculteurs manifestent contre Monsanto et leur néonicotinoïdes, le 21 mai 2016. (MAXPPP)