Cet article date de plus de trois ans.

Nicolas Hulot : un ministre qui doute ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nicolas Hulot : un ministre qui doute ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Certains disent que Nicolas Hulot est lassé, mais Emmanuel Macron n'est pas prêt à laisser partir le ministre le plus populaire de son gouvernement.

Tout va très bien, monsieur Hulot ? "Impeccable", assure même le ministre. Et pourtant, voilà des semaines que Nicolas Hulot a du vague à l'âme, affirment ses amis. Un ancien ministre qui le connaît bien est catégorique, sa démission est inévitable : "la question n'est plus de savoir s'il va partir, mais quand". Côté cour pourtant, Nicolas Hulot se démène, se démultiplie. Un jour dans la vallée de l'Arve (Haute-Savoie) pour soutenir les habitants excédés par la pollution, un autre sur les Champs-Élysées pour aller à la rencontre des agriculteurs, inquiets de l'interdiction du glyphosate. Il fait le job.

"Il en a ras la casquette"

Mais côté jardin, loin des caméras, il met la pression : "On fait ce qu'on peut pour le retenir, dit l'un de ses collègues ministres. S'il a le sentiment que ce qui le bloque est plus important que ce qui le fait avancer, il partira". Chez les Verts, où il a toujours des contacts, on confirme le malaise : "il en a ras la casquette. Il est entré dans un rapport de force sur la démission". Et en attendant, il a le droit, lui, de s'affranchir de la solidarité gouvernementale, comme sur le traité passé entre l'Europe et le Canada, le Ceta.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.