Nicolas Hulot : un ministre qui doute ?

Certains disent que Nicolas Hulot est lassé, mais Emmanuel Macron n'est pas prêt à laisser partir le ministre le plus populaire de son gouvernement.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tout va très bien, monsieur Hulot ? "Impeccable", assure même le ministre. Et pourtant, voilà des semaines que Nicolas Hulot a du vague à l'âme, affirment ses amis. Un ancien ministre qui le connaît bien est catégorique, sa démission est inévitable : "la question n'est plus de savoir s'il va partir, mais quand". Côté cour pourtant, Nicolas Hulot se démène, se démultiplie. Un jour dans la vallée de l'Arve (Haute-Savoie) pour soutenir les habitants excédés par la pollution, un autre sur les Champs-Élysées pour aller à la rencontre des agriculteurs, inquiets de l'interdiction du glyphosate. Il fait le job.

"Il en a ras la casquette"

Mais côté jardin, loin des caméras, il met la pression : "On fait ce qu'on peut pour le retenir, dit l'un de ses collègues ministres. S'il a le sentiment que ce qui le bloque est plus important que ce qui le fait avancer, il partira". Chez les Verts, où il a toujours des contacts, on confirme le malaise : "il en a ras la casquette. Il est entré dans un rapport de force sur la démission". Et en attendant, il a le droit, lui, de s'affranchir de la solidarité gouvernementale, comme sur le traité passé entre l'Europe et le Canada, le Ceta.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)