Incendie de Lubrizol : près de 50 millions d'euros de préjudices pour les agriculteurs

Après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), l'entreprise s'est engagée à indemniser les victimes. Plus de 400 éleveurs sont concernés. Le ministre de l'Agriculture a évoqué la possible levée des séquestres sur les produits laitiers.

2 200 litres de lait récoltés vendredi 11 octobre se trouvent à l'intérieur d'une cuve dans une exploitation près de Rouen (Seine-Maritime), à 20 kilomètres de l'usine Lubrizol. "J'espère que je ne vais pas jeter celui-là", explique l'éleveur laitier Bruno Ledru. Les agriculteurs reprennent espoir. Les autorités pourraient annoncer la fin des interdictions de collecte et de vente, en vigueur depuis deux semaines.

Lubrizol va indemniser les éleveurs, mais ne s'engage pas sur un montant précis

Les tests effectués sur le lait sont jugés rassurants. "Plus de 250 analyses ont été faites et sont toutes bonnes, et, aujourd'hui, j'attends que l'on puisse recommercialiser le lait, parce qu'on est sûrs qu'il est bon", précise Bruno Ledru. Pour les agriculteurs, les pertes demeurent considérables : selon le gouvernement, le préjudice s'élève à 50 millions d'euros de préjudice. Ce matin, à Rouen, Lubrizol s'est engagé devant trois ministres du gouvernement à indemniser les agriculteurs, sans toutefois préciser un montant.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Ferme des mille vaches, à Drucat (Somme).
La Ferme des mille vaches, à Drucat (Somme). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)