Cet article date de plus de trois ans.

Hypermarchés : le bio, ça rapporte

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Hypermarchés : le bio, ça rapporte
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L’UFC-Que choisir démontre que les supermarchés gonfleraient volontairement leurs tarifs sur le bio pour gagner plus. Les prix pratiqués seraient exorbitants, notamment pour les fruits et légumes.

Des marges sur les fruits et légumes bio bien trop élevées. Selon l'étude de l’UFC-Que choisir, la grande distribution profiterait de l'engouement des clients pour augmenter les prix. En comparant deux paniers de fruits et légumes vendus dans les grandes surfaces, l’UFC-Que choisir a fait les comptes : 368 euros pour le panier non bio, 660 euros pour le panier bio. Soit près du double. Une différence justifiée en partie.

169 euros de marge contre 304 euros pour le bio

Produire en agriculture bio coûte plus cher : moins de rendement, plus de main d'oeuvre. Mais cela n'explique pas tout. Les marges brutes des magasins feraient encore grimper la note. Pour un même panier, elles représentent 169 euros contre 304 euros pour du bio, quasiment deux fois plus élevées. Sur certains produits, les marges explosent, comme le poireau : 3,13 euros contre 1,07 euro en conventionnel. Idem pour la pomme : 0,77 euro contre 2,02 euros en bio, soit une marge deux fois plus élevée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.