Haute-Saône : des morilles cultivées sous serre

Très prisées, les morilles sont difficiles à cultiver. En Haute-Saône, un jeune agriculteur a réussi à les faire pousser sous serre.

FRANCE 3

C'est une petite livraison très attendue et qui fait le bonheur d'un chef étoilé. Des morilles récoltées et non pas cueillies, c'est le tour de force réalisé par un agriculteur de Haute-Saône. Sous une serre, il a reproduit les conditions d'humidité et de ventilation parfaites pour ce champignon très prisé. "On à peu près entre 20 et 30 morilles par mètre carré. On n'arrivait pas y croire", raconte Jérémy Daguet, agriculteur. Beaucoup se sont essayés à la morille de culture, mais très peu ont réussi. Le producteur ne montrera pas sa serre pour ne pas attiser les convoitises, il espère récolter jusqu'à 120 kg.

100 euros le kilo

Ces champignons sont vendus 100 euros le kilogramme. Le chef Jean-Michel Turin a acheté les premières caisses les yeux fermés, dès qu'il a entendu la nouvelle. les morilles poussent jusqu'au mois de juin, elles raviront bien des papilles jusqu'à cette date. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Très prisées, les morilles sont difficiles à cultiver. En Haute-Saône, un jeune agriculteur a réussi à les faire pousser sous serre.
Très prisées, les morilles sont difficiles à cultiver. En Haute-Saône, un jeune agriculteur a réussi à les faire pousser sous serre. (FRANCE 3)