Haute-Loire : la brebis Noire du Velay, une race réputée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Haute-Loire : la brebis Noire du Velay, une race réputée
Article rédigé par
E. Prigent, J-C. Martin - France 2
France Télévisions

La brebis Noire du Velay, une race oubliée, est réputée pour la qualité de sa viande. Elle est notamment très appréciée pour sa fertilité.

Sur les monts de Haute-Loire, dans le Puy-en-Velay, la couleur brune des brebis Noires du Velay rappelle les sols volcaniques auvergnats. Comme Sébastien Dumas, ils ne sont que 25 éleveurs regroupés au sein d'une association pour la sauvegarde de la "Noire du Velay". Cette race a bien failli disparaître dans les années 70. Plus élégante et rustique, elle est aujourd'hui très appréciée pour sa fertilité, avec trois productions d'agneaux en deux ans, souvent deux par portée, et un instinct maternel très développé. 

Une race qui a de l'avenir

"Elle peut faire ses agneaux au milieu de la bergerie (...). Sur 270 agneaux qui sont nés, une brebis retrouvera son agneau", explique Sébastien Dumas. La ferme, qui compte aussi des vaches laitières, a récemment vu arriver un nouvel associé : Pierre, 25 ans, neveu de Sébastien Dumas. Pour lui, cette production de terroir est une chance, mais il s'inquiète : à proximité du Puy-en-Velay, il n'existe plus que trois exploitations agricoles. La Noire du Velay, elle, semble avoir de l'avenir, puisque désormais, elle s'exporte en Moselle et en Bourgogne, par exemple, pour sa viande et pour de l'écopâturage. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.