Haut-Rhin : les agriculteurs démunis face aux attaques de corbeaux

Publié Mis à jour
Haut-Rhin : les agriculteurs démunis face aux attaques de corbeaux
France 2
Article rédigé par
C. Arnold, J. Roth, A. Husser, B. Tanguy, France 3 Alsace - France 2
France Télévisions

Dans le Haut-Rhin, des corbeaux empoisonnent la vie des habitants, les agriculteurs surtout, qui sont excédés et se sentent démunis face aux dégâts causés.

Dans le ciel alsacien, les corbeaux en nombre, et dans les champs des agriculteurs qui ne peuvent que constater les dégâts. Des graines de maïs sont sorties de terre par les corbeaux freux, en quête de nourriture. "Une fois qu’ils ont trouvé la ligne de semis, ils prennent graine à graine, ils descendent et avec le bec, avant même que le maïs soit levé, ils commencent à enlever les grains", explique Frédéric Baldeck, producteur de céréales. Résultat, sur une parcelle, il y a plus de 60 % de pousses manquantes. Il faudra tout ressemer.

Réduire la prolifération de corvidés

Les pertes sont non indemnisées et le problème récurrent. L’un de ses voisins a choisi d’investir dans un canon effaroucheur. Mais ces techniques ont des limites. Les corvidés, particulièrement intelligents, peuvent rapidement comprendre qu’il n’y a là aucun danger. Tenter de réduire la prolifération de corvidés, c’est ce que fait depuis quelques années l’agglomération de Colmar. Mais piégeage et tirs de régulation peuvent aussi causer la polémique, jugés inefficaces par certaines associations de protection des animaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.