Guerre en Ukraine : le prix de l'engrais a été multiplié par quatre en un an

Publié
Guerre en Ukraine : le prix de l'engrais a été multiplié par quatre en un an
France 2
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, V.Frédéric, M.Lassaga O.Gardette, L.de Pavant, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Jeudi 14 avril, en conséquence de la guerre en Ukraine, la tonne d'engrais dépasse les 1 000 euros. Les agriculteurs français s'inquiètent de cette hausse et craignent des productions réduites.  

Le prix de l'engrais dépasse, jeudi 14 avril, les 1 000 euros la tonne. En un an, son prix a été multiplié par quatre. Alain de Scorraille, agriculteur et secrétaire général de la FDSEA Gers, a encore 12 tonnes d'engrais en stock. Après cela, il devra le reconstituer, alors que le cours des engrais flambe sur les marchés. En un an, il a augmenté de 300 %. La guerre en Ukraine a accéléré cette hausse, puisque la Russie est le premier exportateur mondial d'engrais azoté.  

Acheter de l'engrais aux États-Unis  

"Certains agriculteurs disent, à ce prix de l'engrais, je ne fertiliserai pas mes céréales", indique Alain de Scorraille, lui-même inquiet de cette hausse. Les agriculteurs craignent des productions moins importantes, alors que l'Europe pourrait se tourner vers les États-Unis pour acheter de l'engrais. "On va remplacer l'embargo russe, par des coûts de transport ou des coûts du gaz extrêmement cher", indique Michel Portier, directeur général Agritel, pour qui les prix de l'engrais resteront élevés.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.