Cet article date de plus de quatre ans.

Grippe aviaire : abattage massif décidé dans les Landes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grippe aviaire : abattage massif décidé dans les Landes
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Il n'y aura bientôt plus un seul canard d'élevage dans les Landes, tous vont être abattus. Comme au printemps et à l'été dernier, il s'agit de lutter contre l'épidémie de grippe aviaire. La filière foie gras va se retrouver une nouvelle fois à l'arrêt.

Dans les Landes, ces canards devront bientôt être abattus, c'est la décision prise par le ministère de l'Agriculture pour lutter contre la grippe aviaire. Au total, 600 000 bêtes sont concernées dans tout le département des Landes. Pour Bernard Duval, éleveur, c'est un choc. "Nous avons des animaux qui pour certains sont parfaitement sains et qui vont devoir être abattus de manière préventive", se désole l'éleveur de canards.

Pas d'autre solution

Pour cette entreprise de transformation de viande de canard, c'est toute la production qui est bouleversée. Il y a un an, les canards avaient déjà été abattus dans les départements des Landes, du Gers, des Hautes-Pyrénées ou encore de l'Ain. Pendant un mois, plus aucun animal dans les bâtiments. Un vide sanitaire pour nettoyer, désinfecter et donc éradiquer le virus. Mais il est revenu plus violent. C'est la première fois qu'un abattage aussi massif est décidé. Pour le ministre de l'Agriculture, il n'y a pas d'autre solution.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.