Foies gras étrangers : la colère des producteurs français

Les éleveurs de canard du sud de la France mènent des actions dans plusieurs supermarchés pour protester contre les foies gras venus des pays d'Europe de l'Est. Reportage près de Montpellier (Hérault).

FRANCE 3

À un mois des fêtes de Noël, le foie gras commence à envahir les rayons des supermarchés français. Près de Montpellier (Hérault), des éleveurs de canard mènent une action coup de poing dans un supermarché. Ils souhaitent alerter les consommateurs sur l'origine incertaine des produits de foie gras en rayon. "On a l'impression que c'est une boîte bien française et si vous cherchez plus loin vous avez : 'origine du canard : UE', c'est-à-dire que là, on ne sait même pas dans quel pays cela a été fabriqué (...)", explique Didier Lapoule, porte-parole de "Canard en colère", produit à l'appui.

Les conséquences de la grippe aviaire

Après deux épidémies de suite de grippe aviaire, les élevages français redémarrent difficilement et doivent suivre des règles d'hygiène drastiques. Selon les éleveurs, ces règles de sécurité alimentaire seraient moins rigoureuses dans les pays de l'Est. L'importation de produits originaires de ces pays pourrait donc, selon eux, s'apparenter à de la concurrence déloyale."Nos éleveurs sont étranglés par des normes de biosécurité, (...) 80 % des exploitations françaises sont amenées à disparaître", déplore Didier Lapoule. Avec les crises de grippe aviaire, les élevages français de canard ont perdu près de 50 % de leurs parts de marché au profit des foies gras d'importation, moins chers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tranches de foie-gras au marché d\'intérêt national de Rungis.
Des tranches de foie-gras au marché d'intérêt national de Rungis. (VINCENT ISORE / MAXPPP)