Cet article date de plus de deux ans.

États-Unis : les taxes douanières inquiètent les viticulteurs français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : les taxes douanières inquiètent les viticulteurs français
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les tarifs douaniers punitifs imposés par les États-Unis à l'Union européenne entrent en vigueur à partir de vendredi 18 octobre. Une nouvelle taxe de 25% vise les vins et la filière française est très inquiète.

Impossible de savoir si la production de vin pourra être expédiée outre-Atlantique. Les États-Unis appliquent dès vendredi 18 octobre une nouvelle taxe douanière de 25% sur les vins français. "D'un seul coup tout s'écroule, c'est quand même difficile à supporter", estime Benoît Gautier, vigneron en Indre-et-Loire. Une taxe qui concerne tous les vins dont le taux d'alcool est inférieur à 14° et non effervescent. Chaque année, la France exporte 1 milliard d'euros de ses bouteilles non pétillantes.

Les professionnels demandent l'aide de l'État

Pour amortir l'effet de la taxe et conserver son positionnement aux États-Unis, Philippe Bardet, producteur de beaujolais en Saône-et-Loire, est prêt à baisser ses prix à l'export, quitte à perdre un peu de son chiffre d'affaires. "On vit du marché américain", confie-t-il. Les professionnels réclament l'aide de l'État français. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.