En Isère, un petit village maintient la tradition du congélateur communautaire pour créer du lien social

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Un congélateur communal
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

A Longechenal, les habitants disposent d’un surgélateur communautaire dans lequel ils peuvent congeler leurs denrées. Un élément singulier du patrimoine communal remis au goût du jour par une association. #IlsOntLaSolution

Ce matin-là, Patrick Ferrand, qui habite Longechenal, arrive devant une remise les bras chargés de viande. A l’intérieur du bâtiment municipal se trouve un immense congélateur avec 36 cases individuelles, qui conserve l'alimentation à moins 28 degrés. Moyennant un loyer annuel de 60 euros, chaque habitant peut disposer d’un compartiment. "Nombre d’adhérents sont aussi des producteurs de légumes avec de grands jardins. Cela permet, au moment où il y a un surplus de légumes, de congeler pour l’hiver" explique Patrick, le président de l’Association pour la sauvegarde du congélateur communautaire.

Un patrimoine vecteur de lien social 

Ce surgélateur fait partie du patrimoine du petit bourg de Longechenal depuis 1965. Il a été imaginé au départ par les agriculteurs pour stocker leur production. "Il y en avait quasiment dans tous les villages. Les congélateurs individuels n’existaient pas et puis les gens salaient de moins en moins leur viande de porc» se souvient Patrick Ferrand. Alors pour préserver la tradition, Patrick et d’autres habitants ont créé une association qui a repris la gestion de ce congélateur communautaire. Avec l’aide d’un frigoriste, il a été démonté et transporté dans un nouveau local. Aujourd’hui, l’objectif est d’en faire un lieu de convivialité où les habitants se retrouvent régulièrement, notamment lors du  "grand dégivrage de printemps" avec saucissons et vin blanc.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.