Déforestation : plusieurs produits dans le viseur de l'Union européenne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J.Duponchel, E.Delevoye, M.Strelkoff, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

La Commission européenne souhaiterait interdire l'importation de tous les produits qui contribuent à la déforestation. Le projet de loi doit être débattu par les Etats membres.

Se faire couler un café, craquer pour un morceau de chocolat ou enfiler une paire de bottes en cuir. Des gestes du quotidien qui entraînent indirectement la déforestation. Car la consommation croissante pousse les producteurs à défricher. 16% de la déforestation serait due aux importations de l'Union européenne. "Depuis 1990, nous avons perdu l'équivalent du territoire de l'UE en forêt, à cause de la déforestation liée surtout à la production agricole", explique Viviane Loonela, porte-parole environnement à la Commission européenne. Sa proposition : obliger les entreprises à mieux choisir leurs fournisseurs. Les matières premières ne devront pas provenir de zone défrichée récemment. 

Une mesure pas assez ambitieuse ?

Les produits ciblés sont le bois, le café, le cacao ou encore le soja. Les produits dérivés comme les meubles peuvent aussi être concernés. Un projet insuffisant pour les associations de protection de l'environnement. "La liste proposée n'est pas assez exhaustive", estime Pierre Cannet, directeur des campagnes WWF France. Autre limite, la mesure ne protège que les forêts, mais pas les autres espaces. Les entreprises européennes qui ne respecteraient pas la mesure seraient passibles de sanctions, jusqu'à 4% de leur chiffre d'affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.