Cet article date de plus de cinq ans.

Cultures anciennes : des débouchés high-tech jusqu'aux bienfaits dans l'assiette

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Cultures anciennes : des débouchés high-tech jusqu'aux bienfaits dans l'assiette
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct sur le plateau de France 2, Alexia Mayer revient sur les propriétés des plantes anciennes.

Les cultures anciennes ont toujours la côte. "En France, nous sommes les champions de la culture du lin. 85 000 hectares sont plantés dans une immense zone du sud de la Normandie au nord de la France. Cette plante à des débouchés high-tech : on l'utilise pour faire des skis, des raquettes de tennis et des coques de bateau", explique Alexia Mayer sur le plateau de France 2. Pourquoi ? "Cette fibre est extrêmement légère, résistante, rigide et isolante et en plus, elle est biodégradable" ajoute la journaliste.

Consommation de graines germées

Alors l'utilisation de ces végétaux a-t-elle un réel intérêt ou est-ce un effet de mode ? "Ils sont utiles. Par exemple, on construit des maisons en paille. Il y en a 3 500 en France". Les végétaux anciens reviennent également dans les assiettes : "on consomme des graines germées grâce à la mode du bio, comme l'orge. Il y aussi l'alfalfa, riche en protéines ou le fenugrec. Petit bémol, comme nous n'en consommons qu'une dizaine de grammes par jour, leur intérêt nutritionnel reste modeste", conclut la journaliste.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.