Cet article date de plus d'un an.

Crise énergétique : les producteurs d'endives s'inquiètent de la flambée des prix

Publié
Crise énergétique : les producteurs d'endives s'inquiètent de la flambée des prix
Crise énergétique : les producteurs d'endives s'inquiètent de la flambée des prix Crise énergétique : les producteurs d'endives s'inquiètent de la flambée des prix (France 3)
Article rédigé par France 3 - D.Deparnay, M.-N.Grimaldi, T.Senaffe
France Télévisions
France 3

Aurons-nous assez de fruits et légumes de saison ? C'est la question qui hante en ce moment les producteurs. Certains s'attendent à voir leur facture d'énergie multipliée par dix. C'est le cas des producteurs d'endives. La filière se dit acculée, et appelle l'État au secours.

À Bouvines (Nord), Emmanuel Lefebvre produit des endives depuis 32 ans. Il n'avait jamais fait face à une augmentation des prix de l'électricité d'une telle ampleur. "Il y a deux ans, on dépensait 120 000 euros d'électricité par an ici. Si je signe la proposition qu'EDF vient de me faire il y a une semaine, l'année prochaine, on est à 900 000 euros", explique-t-il.

La filière demande un plafonnement du prix de l'électricité

Ici, comme dans toutes les endiveries de la région, ce qui consomme le plus d'énergie, ce sont les chambres froides dans lesquelles les racines des légumes sont conservées à - 2 °C. Des immenses frigos qui représentent 80% de la facture d'électricité de l'agriculteur. Toute la filière est frappée par cette crise énergétique sans précédent. À La Couture (Pas-de-Calais), Philippe Bréhon produit 3 000 tonnes d'endives par an et est coprésident de l'Union des endiviers. Il en appelle à une intervention de l'État pour faire à la situation, en demandant un plafonnement du prix de l'électricité et des aides pour la transition énergétique de la filière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.