UE – Mercosur : est-ce un mauvais accord ?

L’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur a immédiatement suscité la colère des agriculteurs et des écologistes. Pourquoi ? Éléments de réponses.

FRANCE 2

Après vingt ans de négociations, l’Union européenne a signé un accord commercial avec l’union des pays d’Amérique latine, le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay). Ces pays vont pouvoir échanger plus facilement avec l’Europe. Cet accord va éliminer les droits de douane à hauteur de 91% pour l’Europe, ce qui va lui faire économiser 4 milliards d’euros. Le vin, le chocolat ou les automobiles vont pouvoir en bénéficier côté européen, tout comme la viande, notamment bovine, côté sud-américain.

« Une honte pour l’Europe »

Mais de nombreuses voix s’élèvent contre cet accord. Les agriculteurs craignent l’arrivée de milliers de tonnes de viandes, produites à bas prix. Pour les écologistes, les politiques environnementales de ces pays, notamment le Brésil, posent problème. "Qu’ils pactisent avec Bolsonaro, qui massacre la forêt amazonienne, qui a réautorisé des centaines de pesticides jusque-là interdits… Cet accord avec le Brésil de Bolsonaro est une honte pour l’Europe" , assène Yannick Jadot, député EELV. Des protections existent pour toutes les parties : l’accord s’engage notamment à respecter les 357 produits bénéficiant d’une indication géographique protégée. Le Parlement européen et les parlements nationaux doivent encore valider cet accord désormais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au premier plan, le président argentin Mauricio Macri et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker au sommet du G20 à Osaka au Japon, le 29 juin 2019.
Au premier plan, le président argentin Mauricio Macri et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker au sommet du G20 à Osaka au Japon, le 29 juin 2019. (HO / ARGENTINA'S PRESIDENCY PRESS OFF / AFP)