Cet article date de plus de cinq ans.

Grève des éleveurs : la détresse du monde paysan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grève des éleveurs : la détresse du monde paysan
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les éleveurs poursuivent leur mouvement. Une équipe de France 3 a pu rencontrer deux éleveurs décidés à jeter l'éponge.

Rien ne semble pouvoir calmer la colère des éleveurs de l'Ouest. Cela fait maintenant huit jours qu'ils multiplient les actions de blocage.
Dans les années 70 à Tiranges (Haute-Loire), il y avait six exploitations, aujourd'hui, il n'en reste qu'une seule, et elle est à vendre. Thierry, le plus âgé des deux éleveurs a pris la décision d'arrêter quand il a vu que son fils ne voulait pas s'installer comme agriculteur.

La crise

L'an dernier, l'exploitation a perdu 32 000 euros à cause de la baisse du prix du lait. En décembre, le cours du veau a baissé de moitié à cause de la fièvre catarrhale. Dans ce contexte, Denis a lui aussi décidé d'arrêter, plutôt que de chercher un autre associé. "C'est un ras-le-bol. On a l'impression de ne plus cerner quoi que ce soit", lance-t-il à France 3.
L'Auvergne perd chaque année un millier d'exploitations, avec la crise actuelle, ce sera au moins le double cette année selon les syndicats agricoles. Thierry et Denis, eux, vont chercher un nouveau travail dès qu'ils auront vendu leur ferme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.