Filière laitière : accord entre les producteurs et le gouvernement

Ce vendredi 24 juillet, les professionnels de la filière lait sont parvenus à un accord à minima pour revaloriser les prix du lait.

FRANCE 3

Ce vendredi 24 juillet, dans la matinée, toute la filière laitière, de la grande distribution aux industriels, était réunie autour du ministre de l'Agriculture. Au terme de plusieurs heures de discussions, l'engagement a été pris de payer 340 euros la tonne de lait, pour soutenir les producteurs français.

"La grande distribution s'est engagée à ne mettre que du lait français dans ces rayons. (...) Cela veut dire que derrière? nous ne serons pas en concurrence avec du lait moins cher venant de pays qui n'ont pas les mêmes charges que nous", a expliqué au micro de France 3, Thierry Roquefeuil, président de la Fédération nationale des producteurs de lait.

Les éleveurs restent vigilants

A l'issue de cette réunion, le président de la FNSEA a renouvelé sa demande de levée des barrages. Car la méfiance est toujours très présente chez les éleveurs. Ce matin encore, la colère des producteurs de lait visait les industriels de la transformation, comme cette laiterie normande complètement bloquée.
 
 
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Agriculture, Stéphane Le Foll, répond à la presse avant la réunion avec les représentants de la filière lait, le 23 juillet 2015 à Paris.
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, répond à la presse avant la réunion avec les représentants de la filière lait, le 23 juillet 2015 à Paris. (MAXPPP)