Cet article date de plus de quatre ans.

Entre Lactalis et les producteurs laitiers, le bras de fer reprend

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
agri
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les producteurs de lait, étranglés par des prix trop bas, se sont donnés rendez-vous ce lundi 22 août en Mayenne au siège de Lactalis, le numéro un mondial des produits laitiers considérés comme le plus mauvais payeur parmi les industriels.

Chaque jour, Samuel Potiron s'occupe seul de ses 80 vaches, un travail qu'il fait à perte. Accusé par les producteurs de fragiliser la filière avec des prix d'achat trop bas, le numéro un mondial du lait Lactalis rachète 1 000 litres à 256 euros pour un coût moyen de 350 euros. Pour ce producteur laitier de Vay (Loire-Atlantique), difficile de continuer.

500 millions d'aide d'urgence

Les producteurs sont confrontés depuis deux ans à la baisse des cours laitiers. Pour stopper la chute des prix en encourageant les baisses de production, l'UE a débloqué 500 millions d'euros d'aide d'urgence. Les producteurs, eux, veulent obtenir une hausse des prix d'achat. Dès ce lundi soir, des centaines d'éleveurs ont prévu de bloquer le siège de Lactalis à Laval. En 2015, ils avaient mené une action similaire et avaient obtenu une légère hausse des prix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.