Crise des éleveurs : portait d'une agricultrice

Les agricultrices sont à leur tour descendues dans la rue mercredi 5 août. Ce jeudi, une équipe de France 3 est partie à la rencontre de l'une d'entre elles.

FRANCE 3

Hier, mercredi 5 août, les agricultrices sont à leur tour descendues dans la rue. Bénédicte Lebouc produit du lait depuis huit ans. Elle s'est toujours battue pour son métier, sa passion. Mais aujourd'hui, elle doit affronter la baisse du prix du lait et l'augmentation des charges.

Pas le temps pour les sorties

Bénédicte travaille avec son mari et c’est elle qui gère toute l'administration. Au moment de faire les comptes, le salaire est bien bas : seulement 1 000 euros par mois pour le couple. Alors pour réussir à payer les fournisseurs, il faut faire des sacrifices. Difficile par exemple pour le couple de prendre des vacances. Heureusement, ils peuvent compter sur leurs proches et sur l'aide de la mutualité sociale agricole. Mais aujourd'hui, Bénédicte ne s'accorde presque aucun répit. Pas le temps pour les sorties et les loisirs. Cet été, Bénédicte va quand même s'accorder une semaine de repos : quelques jours pour profiter un peu de sa famille. 

Le JT
Les autres sujets du JT