Cet article date de plus de huit ans.

Crise des agriculteurs : stocker les denrées, une solution ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Crise des agriculteurs : stocker les denrées, une solution ?
Crise des agriculteurs : stocker les denrées, une solution ? Crise des agriculteurs : stocker les denrées, une solution ?
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Il existe une subvention européenne qui permet de stocker les denrées et les revendre plus tard. Une solution pour la filière porcine en France ?

Depuis le mois de décembre, l'Europe stocke de plus en plus de denrées, notamment du lait. France 2 s'est rendue dans un entrepôt en Bretagne où 7 500 tonnes de lait en poudre sont stockées. L'Union européenne achète ces sacs de lait aux industriels, pour lutter contre la crise. Lorsqu'il y a surproduction, les cours s'effondrent. L'Europe achète alors de grandes quantités de lait qu'elle stocke. L'offre et la demande s'équilibrent et les cours se stabilisent ou remontent.

Une subvention mise à profit par l'Espagne et l'Allemagne

Peut-on appliquer le même système à la filière du porc ? France 2 s'est rendue dans une entreprise qui stocke 3 500 tonnes de porcs congelées, destinées à l'exportation. "On estime que stocker des produits pour les ressortir dans trois ou dans six mois ne va pas régler le problème de la surproduction, mais ne va faire que le déplacer. Et dans trois à six mois, vous allez avoir des produits qui vont ressortir à des prix défiants toute concurrence et qui vont peser sur le marché", explique Fabrice Chappelle, responsable de l'abattoir Abera. Ce patron pourrait obtenir des aides européennes pour stocker encore plus de porc, mais pour lui, ce n'est pas une solution. Pourtant, l'Espagne et l'Allemagne ont stocké 19 000 tonnes et 26 000 tonnes de porc, contre seulement 2 300 tonnes en France. Et dans ces deux pays, la filière porcine se porte bien, grâce à des produits d'exportation à bas coût.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.