Consommation : la Chine à la rescousse du porc français

La crise du porc toucherait-elle à sa fin ? Il semblerait que le marché du porc français se porte beaucoup mieux. France 2 fait le point.

France 2

Le porc français relève la tête. La filière a connu en 2016 l'une de ses meilleures années, avec des exportations record, surtout vers l'Asie. Et pourtant, il y a deux ans, le prix du porc était au plus bas, les éleveurs descendaient dans la rue et montaient à Paris. Aujourd'hui, le marché breton donne toujours la tendance du prix du porc en France. Les cotations se font ici chaque semaine. Éleveurs, abattoirs, grandes surfaces, tous sont suspendus à ce chiffre : le prix du porc au kilo. Et il est au plus haut : 1,48 euro cette année.

Depuis deux ans, les prix se redressent

En dessous de 1,40 euro, les éleveurs vendaient à perte. Mais depuis deux ans les prix se redressent. 2017 semble annoncer la fin de la crise. Si le porc français se porte bien, c'est grâce à la Chine. Le consommateur chinois mange beaucoup de viande, en majorité du porc et en moyenne 40 kilos par an. La Chine a connu une crise sanitaire majeure. Alors, elle achète aux Européens. Huit millions de porcs importés en 2016. En Bretagne, ce nouveau marché chinois a fait oublier l'embargo russe contre le porc français. Aujourd'hui, les éleveurs bretons respirent un peu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un élevage de porcs, en 2004, à Plogastel-Saint-Germain (Finistère).
Un élevage de porcs, en 2004, à Plogastel-Saint-Germain (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)