Cet article date de plus de six ans.

Colère des éleveurs : des barrages continuent à apparaître

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Colère des éleveurs : des barrages continuent à apparaître
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les mesures proposées par le gouvernement mercredi 22 juillet ne semblent pas suffisantes sur le long terme pour le premier syndicat agricole du pays, la FNSEA.

Après trois jours de blocage et de barrages filtrants, la circulation est redevenue fluide ce 22 juillet au soir dans l'Orne et le Calvados. Un soulagement notamment pour ces dizaines de routiers, bloqués depuis le début du mouvement. Fin de mobilisation également à La Roche-sur-Yon (Vendée) et dans une partie de l'ouest de la France.

D'autres embouteillages ont fait leur apparition

Mais à Rouen (Seine-Maritime), les annonces du gouvernement n'ont visiblement pas convaincu. Ce soir, les  ponts de Normandie et de Tancarville sont toujours en partie fermés à la circulation. Une nouvelle journée compliquée pour les automobilistes sur les routes normandes. Sur la Seine, les célèbres bacs ont permis à de nombreux usagers de gagner un temps précieux en contournant les embouteillages. Mais d'autres embouteillages ont fait leur apparition, avec de premiers barrages filtrants, comme dans la Loire. Les agriculteurs ont promis de poursuivre leur mouvement cette nuit et demain à Lyon et Clermont-Ferrand.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.