Cet article date de plus de cinq ans.

Agriculture : les producteurs de lait en crise abandonnent le métier

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Agriculture : les producteurs de lait en crise abandonnent le métier
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une manifestation a réuni hier soir, lundi 11 juilllet, une centaine de producteurs de lait ont manifesté au Mans (Sarthe) contre la baisse des prix d'achat du lait. Un an après la fin des quotas, la production de lait a augmenté et les prix ont donc baissé. Certains agriculteurs préfèrent jeter l'éponge.

Éric Hamard a consacré 35 ans de sa vie à l'élevage. Depuis six mois pourtant, la salle de traite de l'exploitation est silencieuse. L'éleveur a arrêté de produire du lait. "On a eu des bons moments, on a fait ça avec passion donc faut savoir tourner la page. Éleveur laitier c'est un métier passionnant, mais très contraignant", explique l'agriculteur résidant à Saint-Hilaire-le-Châtel (Orne). La retraite toute proche et la crise agricole l'ont décidé à céder son droit à produire.

Près de 400 cessions de contrats en un an

En clair, il a vendu le contrat qui le liait à sa laiterie. C'est le président de son association de producteurs, Jean-Michel Yvard, qui a encadré l'opération : la transaction de 360 000 litres de production laitière. Dans l'ouest de la France, le groupement de Jean-Michel Yvard a dû gérer près de 400 cessions de contrats en un an. Pour environ 150 euros les 1 000 litres, ceux qui arrêtent vendent leurs droit à ceux qui cherchent à s'agrandir. Un éleveur est un chef d'entreprise comme un autre. Pour certains, pas le choix, il faut se développer pour survivre à la crise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.