Covid-19 : la filière viticole française en crise

À la crise sanitaire s'ajoute l'inquiétude sur les marchés financiers. Le Covid-19 contamine l'économie mondiale. Lundi 24 février, toutes les bourses ont dévissé, et continuent de reculer. Des secteurs entiers sont à la peine, notamment la filière viticole française.

France 2

Des vignerons n'exportent plus une seule bouteille vers la Chine depuis le début de l'année. Dans un domaine du Var, 64 hectares de vigne produisent 400 000 bouteilles de côte de Provence par an. Et 10% de cette production est destinée au marché chinois. Mais depuis le début de l'année, pas une seule bouteille n'est partie vers la Chine, et les ventes s'effondrent à cause du coronavirus. Pierre Duffort, régisseur du domaine Rimauresq (Var), raconte : "La totalité des commandes a été annulée. On pense qu'on ne vendra rien dans les deux à trois mois à venir." Problème supplémentaire pour ce viticulteur : impossible de joindre l'un de leurs importateurs.

La Chine, 4e marché pour les vins français

Et ce domaine n'est pas le seul concerné. En effet, la Chine est le 4e marché pour les vins français. 10% de notre production y est exportée, pour un total de 604 millions d'euros en 2018. Pour Pierre Duffort, la perte s'élève d'ores et déjà à 800 000 euros. Il raconte : "En terme de ventes, c'est plus que préoccupant, puisque ça nous oblige à redéfinir notre politique commerciale au moment où on devait la mettre en place. C'est un problème majeur." Un problème qui pourrait impacter les emplois des 15 salariés actuellement en poste.

Le JT
Les autres sujets du JT
(Photo d\'illustration)
(Photo d'illustration) (PHILIPPE ROY / Aurimages / AFP)