Circuit court : des fermes s'installent dans les parkings

Des centaines d'endives et de champignons poussent dans un parking parisien avec un objectif : rapprocher les produits frais des clients qui vivent en ville.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les fruits et légumes parcourent en moyenne plus de 600 km pour arriver dans les assiettes des Parisiens. Pour y remédier, certains ont eu l'idée de mettre en place un circuit court en créant une ferme dans un parking. La première ferme urbaine est installée dans le nord de la capitale, dans une ancienne cité HLM. "À Paris, 40% des surfaces souterraines sont inoccupées", rappelle Théo Champagnat, le dirigeant de La Caverne, la première ferme urbaine de Paris.

Des produits qui respectent les termes de l'agriculture biologique

L'entrepreneur a eu l'idée de réutiliser les espaces vides pour cultiver des champignons et des endives. Pour cultiver les champignons, il a dû créer un brouillard artificiel qui charge l'air d'humidité. Il en produit plusieurs centaines de kilos par an. Sur un terreau favorable, la récolte pousse en quatre ou cinq jours. De quoi avoir des récoltes quotidiennes. De plus, la ferme produit 1 à 2 tonnes d'endives par semaine, tout en respectant les termes de l'agriculture biologique. Si les prix sont légèrement supérieurs à ceux pratiqués par l'agriculture bio, les particuliers et les professionnels amateurs de produits frais en redemandent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carottes sur un étal d\'un maraîcher à Argenton dans l\'Orne, le 7 août 2009.
Carottes sur un étal d'un maraîcher à Argenton dans l'Orne, le 7 août 2009. (MYCHELE DANIAU / AFP)