Canicule : les cultures soumises à de trop fortes chaleurs

Avec la canicule, les cultures de céréales, fruits et légumes sont en danger. Des changements climatiques qui bouleversent les modes de culture.

FRANCE 3

Dans les Vosges, les chaleurs caniculaires et les sols complètement arides empêchent le développement complet des épis de maïs. Les récoltes du mois d'août sont primordiales car elles permettent de stocker la nourriture destinée à l'élevage. Cette année, les rendements pourraient être de 30 à 50 % moins élevés. "Il va falloir complémenter nos fourrages de moins bonne qualité avec des matières premières extérieures comme le soja, le colza, ce qui va forcément impacter nos trésoreries", explique Michaël Moulin, vice-président de la Chambre d'agriculture des Vosges.

20% de pertes dans les vignes du Jura

Dans les vignes du Jura, les vendanges risquent d'être compliquées. La sécheresse et le manque d'eau font flétrir les raisins. ÉricThill, vigneron, s'attend à perdre 20% de sa production. "C'est de la perte sèche, tout ce qui sera exposé au soleil va finir par brûler malheureusement", témoigne-t-il. Les changements climatiques bouleversent les modes de cultures actuelles. Certains producteurs parviennent à tirer profit de cette chaleur, en faisant pousser des melons ou des pastèques, une culture inimaginable il y a quelques années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignobles de l\'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde).
Des vignobles de l'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde). (PHILIPPE ROY / AFP)