VIDEO. Un réchauffement climatique inquiétant

L'automne a été particulièrement doux cette année. En plateau, Jean-Christophe Batteria revient sur ces records de chaleur.

FRANCE 3

Depuis le début des mesures météorologique en 1880, mai, juin, juillet, août et septembre ont été les mois les plus chauds de tous les temps.

La température moyenne mondiale en octobre 2014 a été mesurée à 14,78 degrés (+0,73°).

"Les océans qui normalement jouent un rôle de volant thermique n'échappent pas à cette hausse. Bilan, les surfaces enneigées reculent et les phénomènes de météo violents le sont de plus en plus", explique le journaliste de France 3.

Les raisons ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce réchauffement climatique. Avec la révolution industrielle, l'hémisphère nord s'est réchauffé en premier. L'hémisphère sud lui a emboîté le pas. "Les premiers coupables désignés : l'activité humaine, les gaz à effet de serre et la pollution en général", explique Jean-Christophe Batteria.

"Si la Terre continue à ce rythme-là, on augmenterait de 4 degrés d'ici la fin du XXIe siècle. Certains scientifiques annoncent même +6 degrés", ajoute le journaliste.

"Une conférence internationale sur le climat devrait aboutir à un consensus pour limiter le réchauffement à +2 degrés. Au-delà, les conséquences seraient catastrophiques, notamment économiques, il est urgent de s'entendre", conclut Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le premier pic de chaleur est attendu sur la France, jeudi 17 juillet 2014.
Le premier pic de chaleur est attendu sur la France, jeudi 17 juillet 2014. (GETTY IMAGES)