Cet article date de plus de deux ans.

Canada : le sirop d'érable, trésor économique du Québec, est en danger

Publié Mis à jour
Canada : le sirop d'érable, trésor économique du Québec, est en danger
Canada : le sirop d'érable, trésor économique du Québec, est en danger Canada : le sirop d'érable, trésor économique du Québec, est en danger (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Damoy, S.Guibout, N.Lachaud, Images Drone : Tommy Fafard Virtuo360Inc
France Télévisions
France 2

En raison des semaines passées en confinement, la consommation de sirop d'érable a bondi de 20% dans le monde. Les producteurs canadiens ont de plus en plus de mal à suivre, d'autant que le réchauffement climatique engendre de mauvaises récolte d'eau d'érable.

Le sirop d'érable, poumon économique du Québec (Canada), suffoque. Le sirop produit au Québec représente deux tiers de la production mondiale. Mais depuis trois ans, les érables supportent mal le réchauffement climatique, qui diminue la récolte. En avril, la saison a déjà commencé : Alan Bryson, producteur de sirop, est prêt à récolter l'eau d'érable du jour, mais elle se fait attendre. La précieuse sève sort d'entailles faites dans les troncs. Elle est ensuite bouillie pour en extraire le sirop. Avant cela, elle doit inonder un réseau de tuyaux, et tout dépend de la météo.

Un climat imprévisible

Or depuis deux ans, le climat est imprévisible : le redoux du printemps arrive trop vite, et écourte la récolte. Pour l'instant, Alan Bryson et son équipe sont parvenus à récolter de quoi produire 10 litres de sirop. Pour une bonne saison, il en faudra 9 500. Alors, pour tenter de produire plus, ils ont entaillé plus d'érables. Un droit que des milliers de producteurs québécois ont obtenu. La situation est en effet tendue, alors que les réserves de sirop sont au plus bas, et que la consommation mondiale a bondi de 20% depuis la pandémie de Covid-19. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.