Au moins 200 000 euros de dégâts après la manifestation d'agriculteurs à Caen

Ces producteurs de viande bovine et de lait manifestaient contre les prix non rémunérateurs, selon eux, auxquels sont achetés leurs produits. 

Des agriculteurs déversent des pneus et du fumier devant la préfecture le 14 août 2015 à Caen (Calvados).
Des agriculteurs déversent des pneus et du fumier devant la préfecture le 14 août 2015 à Caen (Calvados). ( MAXPPP)

La préfecture du Calvados a fait les comptes, samedi 15 août. La manifestation des agriculteurs à Caen, vendredi, se solde par "au minimum" à 200 000 euros de dégâts. Cette somme correspond au coût du nettoyage et de la remise en état des locaux de la Direction départementale des Territoires et de la Mer (DDTM).

Plusieurs dizaines d'agriculteurs avaient investi jeudi matin une place devant la préfecture du Calvados, avec une cinquantaine de tracteurs et une quarantaine de remorques de déchets. Producteurs de viande bovine et de lait pour la plupart, ils voulaient ainsi dénoncer les prix non rémunérateurs, selon eux, auxquels sont achetés leurs produits. 

Une cinquantaine de tonnes répandues

Vendredi midi, ils ont pris pour cible un magasin Monoprix situé à proximité. Les entrées ont été bloquées par plusieurs tonnes de fumier et de gravats, qui ont débordé jusqu'à l'intérieur du magasin. Puis, dans l'après-midi, ils ont déversé des pneus et du fumier devant les entrées de la préfecture, avant de quitter progressivement la place et de se rendre à la DDTM.

Les agriculteurs "ont vidé leurs bennes contenant divers objets, dont du lisier, en grande quantité, entraînant l'inondation au rez-de-jardin de bureaux, de la salle informatique et des archives et interdisant pour le moment la réception du public dans des conditions convenables", détaille la préfecture dans son communiqué. La police estime qu'une cinquantaine de tonnes de gravats, de fumier et de lisier ont été répandues.