Ardèche : la sécheresse frappe encore et menace les récoltes

Le soleil résiste bien dans certains départements en cette fin du mois de septembre. Mais en Ardèche, la sécheresse compromet déjà certaines récoltes, dont celle de la chataîgne, emblème du département. Reportage.

France 2

La situation est critique. Les terres cultivées ont besoin d'eau, les agriculteurs ont bien du mal à nourrir leurs bêtes... En Ardèche, la sécheresse est toujours là, et certaines récoltes sont déjà compromises. Les châtaigniers notamment n'ont pas vu une goutte d'eau depuis le milieu du mois de juillet. Par conséquent, certains fruits sont encore trop petits, laissant envisager une mauvaise récolte. Aucune exploitation ne résiste, le ciel bleu nargue même les abricotiers.

État de calamité agricole

Alors que les bourgeons doivent faire leur première apparition, il n'y a pas d'eau. "Ils ne vont donc pas se développer ou mal se développer, ce qui veut dire qu'au printemps prochain, on aura des chutes de bourgeons, des anomalies florales et donc il n'y aura pas de récolte", explique Bernard Habauzit, arboriculteur. Même chose un peu plus au nord, où le manque de pluie a empêché l'herbe de repousser. Les bêtes ne peuvent donc plus se nourrir dans les champs, ce qui entraîne pour certains des hausses des dépenses pour faire face. Les agriculteurs ont demandé la reconnaissance d'un état de calamité agricole, afin d'obtenir des indemnisations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur fait face à l\'aridité de ses terres à Aceh en Indonésie, le 22 juillet 2017. Une sécheresse a empêché le riz de pousser dans cette région.
Un agriculteur fait face à l'aridité de ses terres à Aceh en Indonésie, le 22 juillet 2017. Une sécheresse a empêché le riz de pousser dans cette région. (JUNAIDI HANAFIAH / ANADOLU AGENCY)